Sous pression | Mondial de la Bière Paris 2019 | Parc floral de Paris
07 mars 2019

Sous pression

Au risque de se mettre à dos tous les beer geeks de la planète, osons le dire, la porter est la matrice de la stout. C’est elle qui naît la première, à Londres, au XVIIIe siècle et pose les bases de la bière brune à l’anglaise. « Stout » n’est alors qu’un adjectif utilisé, tout comme « imperial », pour qualifier une bière plus forte ou plus puissante. Et puis la craft beer est arrivée, la stout est devenue un genre à part, dans lequel l’orge est souvent grillée et non maltée. La porter, légère, est sur l’acide ; la stout, ample, aux notes torréfiées, plus crémeuse… L’amour des brunes comble tous les palais.
 

porter2.jpeg


La porter de Clémence Thibord, toute jeune brasseuse découverte l’an dernier. Note de dégustation : « pas trop torréfié, avec des notes de cacao cru et de café acidulé. Harry Porter est Brassé avec du malt pale issu de l’orge familiale, cultivé depuis 3 générations de Thibord entre l’Yonne et l’Aube. Top avec un chaource ou du Brillat-Savarin. »
PL

Partager cette page :

© 2017 Tous droits réservés.  Mentions Légales